L'association

Nature et Progrès Ariège, comme tous les groupes locaux qui composent la fédération, réunit producteurs et consom'acteurs dans le but de promouvoir et développer une agriculture éthique et solidaire.
Tout en intégrant les valeurs de la Bio, nous avons choisi d'y ajouter une démarche associative de construction commune vers plus de cohérence entre les enjeux écologiques, sociaux et économiques.

N&P 09 engagée dans le Système Participatif de Garantie

Les adhérents, producteurs, transformateurs et consommateurs ont constitué une Comac (commission mixte d'agrément et de contrôle), groupe de travail qui organise les "enquêtes" et délibèrent ensemble sur l'avis d'attribution de la mention.

Chaque année un adhérent sous mention reçoit des représentants de la Comac, au minimum un producteur ou transformateur et un consommateur. Guidés par les documents conçus par la fédération, ils recueillent les informations ayant rapport avec la mise en application du cahier des charges et de la Charte.
Le producteur/transformateur visité s'engage à être transparent sur ses pratiques et les "enquêteurs" s'engagent à la discrétion vis à vis des informations qui circulent (signature d'une fiche de déontologie). Lors de la visite, ces derniers n'établissent aucun jugement.

L'avis sur l'attribution de la mention se prend lors des réunions où sont présents les producteurs/transformateurs enquêtés, les enquêteurs et les membres de la Comac. Ces réunions sont aussi l'occasion de discuter des réussites ou difficultés de chacun ainsi que des stratégies mises en place pour les surmonter. Un rapport est alors rédigé reprenant les points forts et les points faibles par rapport à l'évaluation de la Charte et des cahiers des charges, des remarques sont apportées (encouragements, conseils). Un avis motivé sur l'attribution de la mention est alors émis et transmis au Service Professionnel de la Fédération.

Si la Comac locale n'a pu émettre d'avis, s'il y a litige ou recours de la part d'un adhérent ou si le Service professionnel décèle des points de discordance, la Comac fédérale est alors sollicitée pour trancher. C'est une instance constituée de représentants des autres Comacs locales et animée par le service professionnel de la fédération.